Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
nadoptepaslebouddhisme.com

bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha

4 Août 2015 , Rédigé par L'auteur Publié dans #argent et bouddhisme, #bouddhisme taiwan, #géopolitique bouddhisme, #propagande bouddhiste, #taïwan

25 déc 2011 : cérémonie d'inauguration du site

25 déc 2011 : cérémonie d'inauguration du site

Le fo guang shan "Montagne de la Lumière de Bouddha" est la plus grande des organisations bouddhistes mahayana (ou grand véhicule, bouddhisme aux multiples visages et moyens) de Taïwan avec un développement très orienté à l'international, ce qui en fait un acteur très actif de par le monde. Bien que récente, elle gère plus de 200 centres bouddhistes.
 
Ses objectifs sont :
  • Propager le bouddhisme humaniste. Réaliser la "Terre pure Foguang"
  • Créer la communauté des quatre disciples. Instaurer la paix universelle.
 
Un peu d'histoire :
 
16 mai 1967 : création du premier monastère à dashu, Taïwan.
1967 : reprise de leur première maison de retraite "home lanyag ren-ai"
1970 : création de l'orphelinat "da-ci"
1976 : création de la maison de retraite " home foguang"
1982 : création de la fondation foguangshan pour la culture et l'éducation bouddhistes
1990 : organisation du concours mondial des théories bouddhistes
1995 : - création de l'hymne bouddhiste
           - prise en charge du "fengshan songhe", établissement social public qui devient privatisé
1998 : sous la direction du maître fondateur du mouvement fo guang shan : hsing yun, chef incontesté, 200 représentants religieux décidèrent la construction d'un temple pour accueillir "la relique de la dent" qui viendra de Thaïlande et qui aura pour mission de protéger le pays.
La relique provient du monastère de namgyal, au Tibet, emporté par rinpoché kunga dorje lors de la révolution culturelle et s'est retrouvée à Taïwan le 8 avril 1998.
La construction du mémorial se fera avec l'aide du gouvernement taïwanais.
1998 : création de la TV "bouddha's light television"
2000 : création du quotidien "merit times"
2001 : création du bi-mensuel "universal gate buddhist journal"
2003 : organisation du concert "musique du monde des hommes - concours de la chanson bouddhiste ayant pour objectif la propagation du dharma en musique
2005 : lancement de la collection de 120 volumes "thèses littéraires traitant du bouddhisme chinois
sortie du livre "le bouddhisme humaniste selon le modèle hsing-yun"
25 décembre 2011 : après neuf ans de travaux, inauguration du "memorial bouddha center" dont l'esprit du bouddha apportera l'harmonie sociale et la paix mondiale.
 
La polémique :
 
Jeffrey hopkins, tibétologue déjà mentionné dans l'article "la flamme dans la lumière" et dont on ne peut remettre en cause son engagement religieux dans les "nobles vérités" du bouddhisme conteste la légitimité de la dent et l'existence de rinpoché kunga dorje.

buddha memorial center

bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
Pour visiter cette "plus grande terre sacrée du bouddhisme" à Taïwan, j'avais pris le TGV local ou HSR pour débarquer dans une gare ultramoderne à Kaohsiung, ville située au sud de l'île.
Sitôt arrivé, j'ai demandé la direction du temple à un policier en faction. Conseil simple, pratique et très efficace : sur votre smartphone, téléchargez des photos des lieux que vous souhaitez visiter et les montrer à vos interlocuteurs, leur réaction est immédiate. Il faut tout simplement appliquer notre bon vieil dicton ... un dessin vaut mieux qu'un long discours !
Et le policier me met dans un taxi : autoroute n°1, puis n°10 et n°3 puis route 21 pour me déposer à l'entrée du temple. Environ 40 km, une demi-heure de trajet et 21 € la course, cela reste raisonnable. Pour revenir, j'ai pris le bus 8010, il passe dans la campagne, s'arrête à tous les villages : 5.90 € et vous dépose au pied de la gare. Un peu long mais très pittoresque.
Pour les horaires, ne me demandez pas, en montrant la photo de la gare à un gardien, ce dernier a arrêté un bus qui partait. Comme il était tard, je me suis demandé si ce n'était pas le dernier bus ?
 
Début de la visite :
Devant un porche géant, un "minaret" vous accueille. Cette première vision est étonnante.
Sur les parkings, une kyriade de bus est stationnée attendant les milliers de visiteurs et adeptes venus dépenser leur argent.
On monte vers un hall central gigantesque vu de l'extérieur. Devant l'entrée vous avez trois éléphants blancs, sûrement en référence à la conception du bouddha historique. Vous vous souvenez, sa mère s'est fait fécondée par un éléphant blanc en la pénétrant sur le flanc ...
Jolie légende !
j'aime bien le moine de gauche style "peace and love", 3.5 € pourquoi s'en priver ?

j'aime bien le moine de gauche style "peace and love", 3.5 € pourquoi s'en priver ?

Les marchands du temple :
 
Ce hall central est un gigantesque supermarché, on y trouve de tout : du Starbuck aux figurines en tous genres sans oublier les statues de bouddha pour tous les goûts.
 

 

bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
La superficie du domaine est de 100 hectares, jalonné de huit tours-pagodes hautes de 38 m.
L'esplanade (boddhi place) de plus de 300 m peut accueillir plus d'un million d'adeptes est surmontée du plus haut bouddha assis du monde culminant à 108 m sur un piedestal de 50 m. Un bâtiment central accueille le musée qui protège la relique.
Le coût de construction dépasserait les 100 millions de dollars, mais là encore polémique et opacité sur les financements.

 

bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
Sur deux corridors de 254 m de long de chaque côté du parvis central, on trouve toute la "merveilleuse" vie de bouddha et de ses exploits gravés dans le granit.
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha

Entrée dans le temple proprement dit, ou plutôt le coeur du temple. On est accueillit par une architecture assez austère. Au centre du hall, une énorme sculpture est posée là, massive qui doit représenter la sangha du bouddha. Tous les petits personnages regardent le bouddha central. Mais comment ont-ils fait ... que d'abnégation pour passer autant de temps à représenter leurs idôles !

la salle de la relique

la salle de la relique

Interdit de photographier ... comme chez lerab ling près de Lodève, on retrouve cette constance d'"interdit de" chez les ordres bouddhistes, que l'on soit à Taïwan, chez lerab ling ou chez lama tsultrim à Strasbourg : il est "interdit de".

Alors je me pose la question : pourquoi ?

Le musée de maître fondateur : hsing yun. Et on insiste sur l'exceptionnelle réussite de son engagement, parti à vélo, il gère plusieurs milliardsLe musée de maître fondateur : hsing yun. Et on insiste sur l'exceptionnelle réussite de son engagement, parti à vélo, il gère plusieurs milliardsLe musée de maître fondateur : hsing yun. Et on insiste sur l'exceptionnelle réussite de son engagement, parti à vélo, il gère plusieurs milliards

Le musée de maître fondateur : hsing yun. Et on insiste sur l'exceptionnelle réussite de son engagement, parti à vélo, il gère plusieurs milliards

en 70 ans, du passeur de diapos ... au gigantisme religieuxen 70 ans, du passeur de diapos ... au gigantisme religieux

en 70 ans, du passeur de diapos ... au gigantisme religieux

Au final, qui est ce maître hsing yun ?

Comment fonctionne t-il ?

Comment trouve t-il les financements pour s'implanter ?

bouddha est un excellent bizness et les moines des supers biznessmen, en plus ils savent s'infiltrer dans les moindres opportunités. Mais n'y a t-il pas au-dessus de ces images d'épinal quelque chose de plus important ? Quand je demande un petit découvert à ma banque c'est un refus catégorique, quand il faut signer des dizaines de millions d'euros pour faire des idoles de bouddhas, les bouddhistes y arrivent très facilement.

Donc cherchez l'erreur ?

bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
Lire la suite