Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
nadoptepaslebouddhisme.com

Articles avec #meditation bouddhiste tag

Matthieu Ricard à Strasbourg : j'y étais !

25 Octobre 2014 , Rédigé par L'auteur Publié dans #matthieu ricard, #méditation bouddhiste, #bouddhisme tibétain, #propagande bouddhiste

Matthieu Ricard à Strasbourg : j'y étais !Matthieu Ricard à Strasbourg : j'y étais !
Dimanche 19 octobre 16h30 :
Big show de matthieu ricard au Palais de la Musique et des Congrès.
 
Tout d'abord une projection de son maître bouddhiste ... je ne suis pas venu pour voir des maîtres bouddhistes !
 
J'ai lu dans le DNA, journal local, et j'ai entendu des personnes parler au téléphone "d'une salle comble".
Et bien peut être que je n'étais pas dans le bon amphi parce que selon la définition "faire salle comble" du Larousse, cela implique : "Se dit d'un lieu, d'un local très ou trop plein".
Or, il y avait de nombreuses rangées vides notamment au balcon et plus particulièrement dans les invités, manifestement, ces derniers auraient préféré profiter du temps clément pour s'oxygéner plutôt que s'enfermer à regarder matthieu.
C'était mon premier correctif.
 
Quant au show, matthieu n'a pas vraiment apporté de nouveauté par rapport à ses précédentes conférences. Quelques photos chocs en plus sur l'abattage raté d'animaux. On retrouve ces photos et video sur internet (tiens ma compagne qui me critique sans cesse parce que je passe mon temps sur le net, là, elle n'a pas réagi ... oui elle était venue avec moi !).
Je l'ai trouvé un peu plus impertinent (la salle a ri plusieurs fois) mais aussi plus fatigué.
 
Quant aux explications des deux scientifiques, personnellement, elles ne m'ont pas convaincu, loin de là !
Par exemple : on vante les travaux sur la méditation, travaux qui durent depuis 2002, exclusivement sur les méditants bouddhistes tibétains, mais rien de rien sur les populations de méditants chrétiens. Et matthieu de dire que cela prendrait des années pour avoir un début de comparaison. 
Etonnant pour quelqu'un qui se présente comme un scientifique.
Manifestement les protocoles de recherche sont biaisés et orientés, les bouddhistes auraient-ils peur de voir que ce qui se passerait dans le cerveau d'un bouddhiste méditant se passe aussi dans le cerveau d'un moine des Chartreux "cf Dominique Jung".
 
Cela remettrait en cause tout leur dogme sur la concordance des enseignements de bouddha et des réalités scientifiques.
 
En conclusion :
 
Rien d'original, on radote et le discours est pas très convaincant. Par contre matthieu se présente comme le super VRP du bouddhisme tibétain.
 
A vous de juger sur la vidéo que j'ai prise. La partie personnelle de matthieu ricard a été tronquée mais vous pouvez retrouver l'enregistrement ici.
Lire la suite

Du boudhisme même dans nos assiettes : si ce n'est pas de la manipulation mentale ?

2 Mai 2014 , Rédigé par L'auteur Publié dans #Dalaï Lama, #méditation bouddhiste, #impostures bouddhistes, #Elisabeth Blackburn, #phakyab rinpoché, #Sofia Stril-Rever

Méditer pour vivre 10 000 ans !

Je vais faire tranquillement quelques courses dans un magasin bio, un pur et dur, pas une chaîne commerciale. La caissière me propose gentillement un mensuel gratuit que je ne connaissais pas : le numéro 246 de Biocontact qui était manifestement passé à l'as.
En page de couverture : Bien vieillir ... promesse alléchante, d'autant plus qu'on me prend pour un vieux con au quotidien ! autant essayer de corriger quelques défauts, 
et un titre attire mon attention : méditer pour vivre 10 000 ans ?
 
P. 91 : bouddha l'a dit : les immortels ... que fallait-il entendre sous cette dénomination ?

 

On le sait déjà : nos actions nous conduiront vers des états inférieurs (comme une femme par exemple, ça aussi bouddha l'a dit) ou alors vers des êtres supérieurs : dieux ou immortels ... rien que ça !

Une alimentation spécialement préparée leur permet de voyager sur terre et il y en a même qui volent grâce à des herbes et de plantes diverses : on les appelle les immortels volants (on appelerait ça un drogué dans nos contrées).

L'étape ultime est le stade "d'immortel pénétrant" tout parce qu'ils ont la possibilité de se nourrir du soleil ou de la lune.

Ca y est vous me prenez pour un débile. Non je vous assure c'est écrit noir sur blanc et en plus, j'ai ouie dire qu'il y a même des stages de nourriture par la lumière qui permet de vous libérer de vos souffrances. Cela ce passe près de la ville de Nancy.

Donc une fois atteint ce stade notamment par la méditation, ces immortels vivent de 1 000 à 10 000 ans tranquillement cachés dans les montages et des îles pour éviter qu'on les embête. Déjà qu'il est difficile de trouver un avion disparu de 250 personnes malgré toute notre technologie, alors trouver un immortel caché : c'est mission impossible.

Déjà en 1975, le Dr Herbert Benson avait trouvé que la méditation augmentait le monoxyde d'azode dans le sang, ce qui baissait la pression artérielle (effets aussi obtenu par la natation, l'aerobic, la consommation de melon amer et de bien dormir). Sur ce le dalaï lama vit une opportunité de se mettre au premier plan avec le dialogue "Esprit-vie" débouchant sur les effets de la méditation et longevité. C'est marrant quand même un papy qui saute sur toutes les pseudo preuves scientifiques afin de légitimer son bouddhisme et les immortels comme ici !

Quel est vraiment son objectif à long terme ?

Mais il n'y a rien de super bouddha ou d'immortel dans ces phénomènes vitaux du fonctionnement des cellules comme le démontre l'article suivant :

http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2007/2007-50/2007-50-246.pdf

et si cela ne suffisait pas, lavez-vous le nez pour vivre 1 000 ans !
et si cela ne suffisait pas, lavez-vous le nez pour vivre 1 000 ans !

et si cela ne suffisait pas, lavez-vous le nez pour vivre 1 000 ans !

Et encore plus fort avec un prix Nobel, Dr Elisabeth Blackburn, qui sert de prétexte à la thèse du contrôle de l'ADN par la méditation comme matthieu l'avait déjà annoncé dans sa conférence à Dijon (9e minute partie 4 de l'enregistrement).

En fait les bouddhistes de tous poils ont vite franchi le pas en annonçant que la méditation pratiquée selon le bouddhisme tibétain avait une influence directe sur les télomérases qui seraient des protecteurs de l'ADN donc de son vieillissement.

A y regarder de plus près, elle n'est pas à l'origine de ces affirmations. Pour être précis dans une interview donnée au New York Times, elle déclare :

"... she has been convinced by a decade of data from her own team and others, linking short telomeres to heart disease, diabetes, cancer and other diseases, and to chronic stress and post-traumatic stress disorder. With studies that explore the connections among emotional stress, health and telomeres, she has delved into questions that she would have shied away from earlier in her career, as a woman trying to establish herself in science. But now, she has enough confidence and autonomy to follow the leads that intrigue her. The scope of her research has expanded tremendously, from a tight focus on molecular biology to broader questions about the implications of her work for health and public policy."
 
 
Son exposé lors de la remise de son prix Nobel, faites-vous votre idée ... je n'ai pas vu de bouddhisme là dedans et encore moins d'immortels.

http://www.nobelprize.org/mediaplayer/index.php?id=1214

 

Revenons à notre article et paf après bouddha, volià lama phakyab rinpoché, lama mondialement connu comme un expert en ... en quoi au fait ? et il nous déballe toute la tautologie bouddhiste tibétaine.

C'est en méditant qu'il a reconstruit les cartilages de son corps gangrené et il affirme "que les immortels cités par bouddha ont développé un remarquable pouvoir de longévité grâce à la méditation".

Donc maintenant je me méfierai de ce magazine qui n'est qu'un tissu de fadaises, mais j'aurai dû regarder qui était l'auteur : Sofia Stril-Rever, biographe du dalaï lama.
J'aurai dû commencer par là. Ceci explique celà.
Du boudhisme même dans nos assiettes : si ce n'est pas de la manipulation mentale ?
Pour finir, si l'on interroge en aveugle un panel de personnes sur la notion de bonheur, on ne retrouve pas un avantage aussi flagrant de la méditation par rapport aux autres activités humaines, bien au contraire.
Ouf, je pensais que bouddha nous avait tous contaminés.
En réalité, on touve plus de bonheur dans :
  1. faire l'amour (ce que dalaï lama déconseille)
  2. faire du sport (ça produit plein d'endorphines)
  3. discuter (on appelle ça les relations conviviales, pas comme se mettre devant un mur 5 heures par jour)
  4. jouer 
  5. Ecouter de la musique (déjà décrit dans un de mes premiers posts)
  6. Marcher (la marche favorise la créativité)
  7. Manger (superbe tarte maison à la rubarbe en ce 1er mai)
et seulement en huitième position : méditer, prier.
Donc il n'y a pas photo. On devrait plutôt prêcher dans les pays bouddhistes et leur montrer ou est le vrai sens de la vie de l'homme.
 
Alors mon conseil : en mai fait ce qu'il te plaît !
Faites l'amour pendant une randonnée et en discutant sur fond de musique, là on atteint le véritable nirvana !
Alors dimanche prochain, tous à vos baskettes !
 
3:11de musique top ! et pas bouddhiste !
Lire la suite

du bouddha à tous les rayons ..

17 Avril 2014 , Rédigé par L'auteur Publié dans #bouddhisme tibétain, #méditation bouddhiste, #humour bouddhiste, #rayons bouddhistes

du bouddha à tous les rayons ..

Le dimanche, je fais quelques courses et paf ! je tombe sur le (petit) rayon livres du monop d'à côté ... :

  • le bouddhisme pour les nuls, sûrement un best off ! pour allumer le feu et encore
  • suivi d'une sordide histoire : 10 ans de manipulation d'un gourou qui a détruit toute une famille dans le lot-et-Garonne :
    "Les auteurs : en toute humilité, c’est un livre que nous avons voulu porteur de deux messages. En montrant très concrètement jusqu’où est allée l’emprise mentale dans cette affaire qui est un cauchemar ravageur, nous avons voulu dire que tomber sous la coupe d’un prédateur, cela n’arrive pas qu’aux autres. Nous pouvons tous être à un moment ou à un autre de notre vie dans un état de fragilité qui nous met à la merci d’un kidnapping mental comme celui qu’a opéré Tilly. Il suffit d’une mauvaise rencontre et le tour peut être joué. Le livre est aussi un message d’espoir pour dire que l’on peut en sortir et s’en sortir sous condition de se battre sans relâche avec tous les moyens possibles et légaux, bien sûr."

message reçu : se battre sans relâche

  • en troisième position "Dieu me déteste !"
    "La critique : alors quitte à lire un roman sur un sujet grave autant choisir Dieu me déteste. Pour deux raisons. La première c’est que c'est un formidable roman, un putain de roman même.
    La deuxième raison, c’est qu’il se passe dans un service de soins palliatifs ou deux ados, Richard 17 ans et Sylvie 15 ans, essayent de s’aimer, de s’amuser, d’oublier qu’ils sortiront les pieds devant, dans pas longte
    mps."

PS : à offrir à tous les imbéciles qui se font des noeuds dans la tête avec un rien. Source : la lettre du libraire.com

  • et enfin un mec engagé qui à des c....., bravo M. Pleven, à voir en replay sur France 2, que du bonheur.
du bouddha à tous les rayons ..

Comme cela ne suffisait pas de voir sur le web un véritable tsunami de sites bouddhistes en tous genres, maintenant ils attaquent nos ordinateurs par spywares. Cela méritait une photo pleine d'humour.

On y apprend que 95% des méditants sont bloqués (où ?) et que l'on atteint le "nirvana" en 7 jours.

Mais que fait matthieu, tout ce qu'on enseigne dans mindlife ne servirait à rien, hop maintenant on devient bouddha en 7 jours.

Merci méditation3G !

En conclusion, il n'y a rien d'étonnant que bouddha soit sur les rayons. Côté rayon, il en connaît un rayon :
  • La roue du dharma aux huit rayons qui trône dans tout temple bouddhiste qui se respecte. Les versions 12, 24, 31 rayons sont aussi disponibles sur commande.
  • Sur ses mains et sur les plantes des pieds sont gravées les roues aux mille rayons
  • Le rayon de guérison, initiation transmise par le bouddha qui se concentre sur l'élévation des champs énergétiques accompagnant le processus de guérison d'un Etre dans tous les plans physiques et énergétiques
  • La science des 12 rayons avec les 12 maîtres des 3 plans : Shamballah, Ushuiah, Agartha (je rappelle que Shamballah est le pays tant aimé par l'actuel Dalaï lama et tant recherché par les nazis en 1939, siège de la race aryenne ... on connaît la suite)
  • Les rayons du coeur de diamant dont le 11e, à la couleur orange, symbolise bouddha
...
Il possède un sacré cursus, pour sûr, il serait embauché sans aucun problème comme chef de rayons chez bouddhasino ou chez bouddhafour ;
une belle ascension dans le rayon "lumières et luminaire" en perspective !

 

du bouddha à tous les rayons ..
Lire la suite

C'est scientifiquement officiel : la méditation a un effet sur le cerveau (et quels effets !)

8 Octobre 2013 , Rédigé par L'auteur Publié dans #sciences & bouddhisme, #matthieu ricard, #méditation bouddhiste

et les bouddhistes qui jubilent et repartent dans un prosélytisme accru avec des faits scientifiques qu'ils ont honteusement tronqués :

 

les sources (parce que je n'ai pas envie de me faire engueuler) :

http://www.journaldelascience.fr/cerveau/articles/meditation-modifie-durablement-fonctionnement-cerveau-2814

http://www.frontiersin.org/Human_Neuroscience/10.3389/fnhum.2012.00292/abstract

http://www.deullin.com/bouddhisme%20et%20neurosciences.html

En résumé :

Les personnes qui pratiquent la méditation de manière récurrente (cf photo matthieu ricard) ou qui se prêtent aux expériences comme groupe témoin montrent qu'il existe un impact sur la zone de l'amygdale (attention amygdales dans le cerveau, pas les amygdales dans la gorge comme j'ai pu le lire dans des commentaires).

L'impact est plus ou moins important selon la pratique. De huit semaines pour les novices à raison de 30 minutes par jour à une expérience de 10 000 voire 50 000 heures pour les moines qui ne font que çà de leurs journées. (Un petit apparté perso, si je passais 10 000 heures dans une mon activité, j'aurais refait entièrement deux appartements de 135 m² et équipé 1200 classes d'école en réseau et matériels informatiques).

Donc passer son temps sur un coussin pendant 10 000 heures n'est pas pour moi un exploit.

Les modifications ont été détectées au niveau des amygdales marquées en rouge (wikipédia).

File:Amygdala.gif

 et alors quels effets ?

Selon les dernières recherches en neurosciences sur l'animal et l'être humain, il est démontré que les amygdales sont le siège de la reconnaissance et de l'évaluation des stimuli sensoriels associé à l'apprentissage et aux réponses comportementales, notamment pour la peur et l'anxiété.

En bref, les amygdales ont un mode de réaction que je dirais "instantané", un reflexe de survie qui est ensuite analysé par le cortex qui module en confirmant ou infirmant la première impression par une voie plus longue faisant appel à des fonctions plus évoluées dont l'expérience.

Les perturbations du fonctionnement de ces amygdales (maladie, accident, intervention chirurgicale) modifient le comportement de l'être.

Devant une action qui aurait fait fuir les individus, on passe alors à un comportement de soumission, amorphe, placide, ne discernant plus les objets. Ils ne développent pas de méfiance à l'égard de visages non familiers, jugés non fréquentables et indignes de confiance et ne présentent plus d'émotions (rien que çà).

De plus la différenciation sexuelle est perturbée, l'individu ne distingant plus homme ou femme.

Enfin les amygdales jouent un rôle dans la mémoire de émotions en renforçant leur mémorisation selon différents processus.

Toute perturbation de cette partie du cerveau modifie les perceptions de l'angoisse et du plaisir.

Voilà un rapide aperçu de ses fonctions.

 

D'où ma question, la méditation modifiant le fonctionnement des amygdales, quelles en sont les conséquences ?

Tout simplement, les comportements seront modifiés comme cités plus haut mais dans une moindre mesure. On se retrouve avec des individus amorphes, placides, n'ayant plus de jugement exact.

Leur émotions sont atténuées.

En c'est là que j'en reviens au bouddhisme et leurs maîtres, n'est-ce pas ce qu'ils déclament à longueur d'enseignements ?

Sous prétexte de sérénité - amorphie -, on doit se modifier pour ne plus percevoir le danger et les actions néfastes (les voiles comme ils les nomment).

C'est tout le discours du lama que j'écoute sur ses enseignements audio. Certains parlent d'enseignements du nihilisme et je commence à comprendre le sens de ces mots.

 

Donc là ou les moines, les lamas parlent de compassion,
d'intériorisation,
je leur oppose apprentissage de la soumission !

 

A titre d'exemple, voilà ce que m'écrivait une adepte bouddhiste en novembre 2012 :

 

"c'est un choix mature et donc libérateur

 

Détrompe toi (...) elle progresse aussi comme nous tous, avec ses points forts et ses points faibles, ce n'est pas une compétition où il faut remporter coûte que coûte la première place !

Comme quoi, nous sommes dans la bonne voie toutes les deux ... et il y a aussi d'autres personnes avec nous qui ont compris l'importance d'un choix spirituel et d'une pratique qui concilie l'esprit et le corps dans le respect de la personne humaine, le monde se déshumanise actuellement, il faut véritablement en prendre conscience et agir en conséquence, il n'y a pas que le yoga, le bouddhisme ... , il y a beaucoup de chemins mais c'est vrai que celui ci me convient bien, c'est donc un choix mature et donc libérateur."

 

On nage en plein pays des Bisounours, il ne manque plus qu'un petit pétard (quoique j'ai vu une bouddhiste partir avec çà) ou un whisky (idem pour la même bouddhiste ...).

 

Il est clair que la méditation, ici bouddhiste, est nettement néfaste car ayant pour but de modifier le comportement vers un état de soumission. Je n'ai jamais vu un maître déclarer ouvertement qu'on allait vous "reprogrammer" le cerveau mais c'est l'intention finale. Avant tout enseignement, hop, les maîtres imposent une petite méditation. Il s'agit là de les mettre dans le bain.

Je comprends mieux pourquoi un(e) adepte ne se révolte pas contre la prosternation, ses amygdales sont physiologiquement censurées et elle ne peut faire la différence entre cet acte et un simple signe de respect.

Cela peut aussi expliquer comment des lamas aient pu imposer leurs pratiques féodales et moyenâgeuses à une population sous leur coupe jusqu'en 1959.

 

Il ne s'agit simplement que du contrôle des esprits.

 

Alors existe t-il d'autres formes de méditation moins destructrices de sa propre personnalité ? Oui, je le pense.

C'est scientifiquement officiel : la méditation a un effet sur le cerveau (et quels effets !)
Lire la suite