Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
nadoptepaslebouddhisme.com

Articles avec #bouddhisme taiwan tag

bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha

4 Août 2015 , Rédigé par L'auteur Publié dans #argent et bouddhisme, #bouddhisme taiwan, #géopolitique bouddhisme, #propagande bouddhiste, #taïwan

25 déc 2011 : cérémonie d'inauguration du site

25 déc 2011 : cérémonie d'inauguration du site

Le fo guang shan "Montagne de la Lumière de Bouddha" est la plus grande des organisations bouddhistes mahayana (ou grand véhicule, bouddhisme aux multiples visages et moyens) de Taïwan avec un développement très orienté à l'international, ce qui en fait un acteur très actif de par le monde. Bien que récente, elle gère plus de 200 centres bouddhistes.
 
Ses objectifs sont :
  • Propager le bouddhisme humaniste. Réaliser la "Terre pure Foguang"
  • Créer la communauté des quatre disciples. Instaurer la paix universelle.
 
Un peu d'histoire :
 
16 mai 1967 : création du premier monastère à dashu, Taïwan.
1967 : reprise de leur première maison de retraite "home lanyag ren-ai"
1970 : création de l'orphelinat "da-ci"
1976 : création de la maison de retraite " home foguang"
1982 : création de la fondation foguangshan pour la culture et l'éducation bouddhistes
1990 : organisation du concours mondial des théories bouddhistes
1995 : - création de l'hymne bouddhiste
           - prise en charge du "fengshan songhe", établissement social public qui devient privatisé
1998 : sous la direction du maître fondateur du mouvement fo guang shan : hsing yun, chef incontesté, 200 représentants religieux décidèrent la construction d'un temple pour accueillir "la relique de la dent" qui viendra de Thaïlande et qui aura pour mission de protéger le pays.
La relique provient du monastère de namgyal, au Tibet, emporté par rinpoché kunga dorje lors de la révolution culturelle et s'est retrouvée à Taïwan le 8 avril 1998.
La construction du mémorial se fera avec l'aide du gouvernement taïwanais.
1998 : création de la TV "bouddha's light television"
2000 : création du quotidien "merit times"
2001 : création du bi-mensuel "universal gate buddhist journal"
2003 : organisation du concert "musique du monde des hommes - concours de la chanson bouddhiste ayant pour objectif la propagation du dharma en musique
2005 : lancement de la collection de 120 volumes "thèses littéraires traitant du bouddhisme chinois
sortie du livre "le bouddhisme humaniste selon le modèle hsing-yun"
25 décembre 2011 : après neuf ans de travaux, inauguration du "memorial bouddha center" dont l'esprit du bouddha apportera l'harmonie sociale et la paix mondiale.
 
La polémique :
 
Jeffrey hopkins, tibétologue déjà mentionné dans l'article "la flamme dans la lumière" et dont on ne peut remettre en cause son engagement religieux dans les "nobles vérités" du bouddhisme conteste la légitimité de la dent et l'existence de rinpoché kunga dorje.

buddha memorial center

bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
Pour visiter cette "plus grande terre sacrée du bouddhisme" à Taïwan, j'avais pris le TGV local ou HSR pour débarquer dans une gare ultramoderne à Kaohsiung, ville située au sud de l'île.
Sitôt arrivé, j'ai demandé la direction du temple à un policier en faction. Conseil simple, pratique et très efficace : sur votre smartphone, téléchargez des photos des lieux que vous souhaitez visiter et les montrer à vos interlocuteurs, leur réaction est immédiate. Il faut tout simplement appliquer notre bon vieil dicton ... un dessin vaut mieux qu'un long discours !
Et le policier me met dans un taxi : autoroute n°1, puis n°10 et n°3 puis route 21 pour me déposer à l'entrée du temple. Environ 40 km, une demi-heure de trajet et 21 € la course, cela reste raisonnable. Pour revenir, j'ai pris le bus 8010, il passe dans la campagne, s'arrête à tous les villages : 5.90 € et vous dépose au pied de la gare. Un peu long mais très pittoresque.
Pour les horaires, ne me demandez pas, en montrant la photo de la gare à un gardien, ce dernier a arrêté un bus qui partait. Comme il était tard, je me suis demandé si ce n'était pas le dernier bus ?
 
Début de la visite :
Devant un porche géant, un "minaret" vous accueille. Cette première vision est étonnante.
Sur les parkings, une kyriade de bus est stationnée attendant les milliers de visiteurs et adeptes venus dépenser leur argent.
On monte vers un hall central gigantesque vu de l'extérieur. Devant l'entrée vous avez trois éléphants blancs, sûrement en référence à la conception du bouddha historique. Vous vous souvenez, sa mère s'est fait fécondée par un éléphant blanc en la pénétrant sur le flanc ...
Jolie légende !
j'aime bien le moine de gauche style "peace and love", 3.5 € pourquoi s'en priver ?

j'aime bien le moine de gauche style "peace and love", 3.5 € pourquoi s'en priver ?

Les marchands du temple :
 
Ce hall central est un gigantesque supermarché, on y trouve de tout : du Starbuck aux figurines en tous genres sans oublier les statues de bouddha pour tous les goûts.
 

 

bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
La superficie du domaine est de 100 hectares, jalonné de huit tours-pagodes hautes de 38 m.
L'esplanade (boddhi place) de plus de 300 m peut accueillir plus d'un million d'adeptes est surmontée du plus haut bouddha assis du monde culminant à 108 m sur un piedestal de 50 m. Un bâtiment central accueille le musée qui protège la relique.
Le coût de construction dépasserait les 100 millions de dollars, mais là encore polémique et opacité sur les financements.

 

bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
Sur deux corridors de 254 m de long de chaque côté du parvis central, on trouve toute la "merveilleuse" vie de bouddha et de ses exploits gravés dans le granit.
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha

Entrée dans le temple proprement dit, ou plutôt le coeur du temple. On est accueillit par une architecture assez austère. Au centre du hall, une énorme sculpture est posée là, massive qui doit représenter la sangha du bouddha. Tous les petits personnages regardent le bouddha central. Mais comment ont-ils fait ... que d'abnégation pour passer autant de temps à représenter leurs idôles !

la salle de la relique

la salle de la relique

Interdit de photographier ... comme chez lerab ling près de Lodève, on retrouve cette constance d'"interdit de" chez les ordres bouddhistes, que l'on soit à Taïwan, chez lerab ling ou chez lama tsultrim à Strasbourg : il est "interdit de".

Alors je me pose la question : pourquoi ?

Le musée de maître fondateur : hsing yun. Et on insiste sur l'exceptionnelle réussite de son engagement, parti à vélo, il gère plusieurs milliardsLe musée de maître fondateur : hsing yun. Et on insiste sur l'exceptionnelle réussite de son engagement, parti à vélo, il gère plusieurs milliardsLe musée de maître fondateur : hsing yun. Et on insiste sur l'exceptionnelle réussite de son engagement, parti à vélo, il gère plusieurs milliards

Le musée de maître fondateur : hsing yun. Et on insiste sur l'exceptionnelle réussite de son engagement, parti à vélo, il gère plusieurs milliards

en 70 ans, du passeur de diapos ... au gigantisme religieuxen 70 ans, du passeur de diapos ... au gigantisme religieux

en 70 ans, du passeur de diapos ... au gigantisme religieux

Au final, qui est ce maître hsing yun ?

Comment fonctionne t-il ?

Comment trouve t-il les financements pour s'implanter ?

bouddha est un excellent bizness et les moines des supers biznessmen, en plus ils savent s'infiltrer dans les moindres opportunités. Mais n'y a t-il pas au-dessus de ces images d'épinal quelque chose de plus important ? Quand je demande un petit découvert à ma banque c'est un refus catégorique, quand il faut signer des dizaines de millions d'euros pour faire des idoles de bouddhas, les bouddhistes y arrivent très facilement.

Donc cherchez l'erreur ?

bouddhisme à Taïwan : les millions de dollars du bouddha
Lire la suite

bouddhisme made in Taïwan

11 Juin 2015 , Rédigé par L'auteur Publié dans #bouddhisme taiwan, #taïwan

bouddhisme made in Taïwan
Un petit florilège de photos "made in Taïwan" avec mes commentaires (bêtes et méchants).
 
J'ai "la chance" de partir régulièrement à Taïpei.
Mon dernier séjour m'a permis de voir le bouddhisme dans ce pays d'une façon très différente puisque désormais ce dernier me perturbe profondément.
Ce qui n'était qu'un regard amusé lors de mon premier séjour sur les petits bouddhas dans les écoles, les statues dans les vitrines et devenu une présence omni-permanente choquante dans (presque) tous les actes de la vie quotidienne.
Ceci s'accompagne de vives critiques puisque derrière les beaux principes du bouddhisme se cachent des réalités pas très glorieuses. Mais cela on ne le voit pas au premier contact.
A ce stade, je peux remercier lama tsultrim de Lusse (88) qui m'a vraiment ouvert les yeux en novembre 2012 (il dirait "faire tomber les voiles qui obscurcissent mon esprit") quand il m'assenait un "vous avez un problème de dialogue avec votre épouse !".
Oui ! les voiles sont tombés pour laisser place à la découverte des manipulations mentales, aux mensonges, au tsunami bouddhi-médiatique sur internet.
Je suis passé de : "C'est mignon le petit bouddha devant l'école", "elles sont superbes ces statues gigantesques couvertes d'or", "et le gars qui se prosterne en pleine rue le vendredi ... quelle dévotion !" à ce florilège taïwanais.
 
Le fil de lecture correspond aux visites et sorties passées sur l'île de Taïwan.

l'Aéroport International de Taiwan Taoyuan

13 h de vol direct au départ de Roissy ... ça fait mal au cul ... si si si n'ayons pas peur des maux ! et surtout ne pas oublier de boire un verre d'eau toutes les heures.
Atterissage à l'Aéroport International de Taiwan Taoyuan.
Les sourires à l'arrivée, ça change de Roissy !
J'attrape le bus qui m'emmène à la gare centrale de Taïpei, au guichet on me demande 1.90 € ! En prenant le bus, j'ai un doute ... 1.90 €, c'est à peine plus cher de le tram de Bordeaux à 1.50 €. Mais ici on est à 50 km du centre. Cherchez l'erreur ! par contre je me suis tapé tous les arrêts. Sourires à chaque montée.
Un moment même je me suis demandé si je n'allais pas me retrouver en pleine campagne. LoL.
Mais non, j'arrive à la gare centrale. Je cherche mon point de chute ... une jeune (et jolie) jeune femme me conduit à travers les petites rues pour me laisser devant mon auberge de jeunesse en me souhaitant "good stay !" sourires.
Avec le décalage horaire, il est trois heures du mat à Paris ... 9 heures ici, il fait 29°C. Je vais manger puis dodo avec la clim obligatoire.

Temple de Longshan

No. 211, Guangzhou St, Wanhua District, Taipei City, Taïwan 10853
Petite virée bouddhiste le samedi soir direction le temple de Longshan.
 
Construit en 1738, il a subit différentes destructions notamment lors de bombardements pendant la deuxième guerre mais a toujours été reconstruit. Essentiellement d'obéliance bouddhiste, au fil du temps il associe aussi différentes divinités taoïstes. 
La multiplicité des divinités serait le symbole de la tolérance spirituelle des Chinois. Personnellement je trouve qu'ici le mélange a pour but de ne pas omettre les possibilités d'achats de mérites tellement les offrandes sont antinomiques.
 
Les photos saisies sur l'instant montrent que le selfie, l'iphone et bouddha font bon ménage. 
 
Par exemple on vénère le saint patron Matzu afin d'obtenir ses faveurs dans le commerce maritime. Ce n'est pas très spirituel comme attitude.
On y trouve aussi le dieu de la guerre : le seigneur Kuan. Guerre et spiritualité ! quel beau programme.
 
Dès la sortie du métro, je fus un peu surpris en me trouvant au milieu d'une population defavorisée massée dans un petit parc devant le temple.
Deuxième déception, le temple n'était pas illuminé comme peuvent être les plus petites églises ou cathédrales en France.
Du coup j'ai déambulé dans un marché de nuit juste à côté, histoire de me marrer des gros bouddhas bien obèses.

 

bouddhisme made in Taïwanbouddhisme made in Taïwanbouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwanbouddhisme made in Taïwanbouddhisme made in Taïwan

Temple de Longshan (re)

No. 211, Guangzhou St, Wanhua District, Taipei City, Taïwan 10853
 
Déçu de ma "non-visite de la vieille au soir", je repars le dimanche matin. Avantage, le dimanche c'est aussi le jour des pratiques religieuses.
En sortant du métro, je tombe nez-à-nez avec une gigantesque affiche d'un moine bouddhiste faisant de la pub pour un hôpital spécialisé dans le traitement du cancer (dixit).
En France on a plutôt l'habitude d'avoir de jolies femmes à la recherche de dons pour la science ... je préfère.
Et puis un moine bouddhiste qui pose pour un établissement médical de type occidental .. n'y a-t'il pas une erreur ? quid de la médecine traditionnelle chinoise. Des "sorciers" bouddhistes tibétains prétendent avoir de meilleurs résultats en vous préconisant des pilules sacrées.
 
Traversée du parc et arrivée devant les portes du temple.
Il y a pas mal de monde qui se presse pour acheter des gâteaux, de l'huile pour les offrir aux statues des divinités. Je comprends mieux pouquoi le bouddha et les moines sont plutôt bien portants : le régime gâteaux-huile n'a jamais été conseillé pour tenir la forme, surtout pour ceux qui passent leur temps à croupir sur leur coussin lors de leur méditation.
Ici encore, les conseils de diététique et de restrictions alimentaires ne s'appliquent pas aux représentations de la religion.
De plus, je n'imagine pas l'adepte bouddhiste offrir une salade à sa divinité favorite, plutôt cocasse comme attitude.
Par contre, attitudes cocasses :
  • L'homme pressé avec son smartphone et ses baguette d'encens : ne jamais perdre de temps même dans ce lieu de haute spiritualité.
  • Les selfies plutôt déjantés de jeunes taïwanaises.
  • Pendant que l'on semble bien s'amuser pendant ses devoirs spirituels, j'avais repéré l'homme aux cheveux blancs. Manifestement il inculquait la pratique des rites à de jeunes filles qui semblaient un peu dépassées. A ses gestes énervés et à sa voix grave, il ne lui manquait que la baguette du maître d'école. L'initiation était plutôt musclée.
  • Autre pratique digne de nos pires années de chritianisme : l'achat de mérites. Devant la porte principale du temple, des pauvres gens avaient des filets emprisonnant des oiseaux. Des personnes d'apparence aisées leur donnaient une pièce, prenaient un oiseau et le relachaient. 
    Par ce geste symbolique, ils s'achètent ainsi un mérite à mettre au crédit de leur prochaine réincarnation, puis remontaient dans leurs luxueuses berlines.
bouddhisme made in Taïwanbouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwanbouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwanbouddhisme made in Taïwanbouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwanbouddhisme made in Taïwanbouddhisme made in Taïwan

Spécial offrande

500 milliards d'Oreo vendus :

Le Financial Times nous apprend qu'Oreo est désormais le biscuit le plus vendu en Chine"La manière dont Kraft a transformé ce produit typiquement américain pour plaire au marché chinois est un modèle pour toutes les entreprises souhaitant faire de même"
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/03/07/oreo-le-biscuit-plus-vendu-au-monde-fete-son-centenaire_1653364_3234.html#4iTBfcDxL3ZzURaf.99

Donc pas étonnant de le retrouver comme offrande.

bouddhisme made in Taïwan

Quid des handicapés ?

Manifestement les maîtres éveillés n'ont rien prévu pour faciliter l'accès des lieux de prières aux personnes handicapées. C'est quand même étonnant de la part d'êtres supra-normaux. En plus c'est un problème récurrent puisque les temples sont toujours surélevés par rapport à la voie publique.
Et même pas la moindre rampe d'accès !
ah oui ça va pas le faire !

ah oui ça va pas le faire !

Autour du temple

Une population hétéroclite s'amasse autour de ce temple. On y trouve des vieilles nonnes qui essaient de vendre des petits bracelets.
Et j'ai eu l'explication sur la population vue dans le parc. En réalité, il s'agit des laissés pour compte de la mondialisation. Le nombre de personnes défavorisées a considérablement augmenté depuis 2012 et cette population est prise en charge par les moines bouddhistes qui assurent la "soupe populaire" en plein air. 
Le message est clair et rentre tout à fait dans le prosélytisme bouddhiste : "la société est incapable de vous prendre en charge et de ce fait votre souffrance est bien réelle. Nous bouddhistes allons vous aider et apporter la solution à cette souffrance."
Il n'en faut pas plus pour faire de nouveaux adeptes.
bouddhisme made in Taïwanbouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan

Taoïsme et Confusianisme

Le taoïsme (enseignement de la voie) apparu vers 200 av J.C. est un courant puissant à Taïwan. La plus ancienne référence taoïste est l'empereur Huangdi (-2 697 av J.C.) qui serait l'inventeur de la métallurgie. Le chamanisme, l'alchimie, les sinogrammes, les immortels et les cinq éléments font partie des fondamentaux du taoïsme.
Le taoïsme perdra de son originalité pendant l'ère des "Trois enseignements" ou le syncrétisme du bouddhisme va s'imposer.
 
Il y a une profusion de temples, de petits lieux de prières inimaginables sur l'ile. Nos bigots occidentaux sont largement surpassés dans ce domaine. Tout n'est que religion, tout le temps et tout lieu et en tout moment de l'activité humaine : jusqu'à transcender le sexe à son plus haut niveau en appliquant notamment les techniques de respiration chinoise : apnée et rétention (augmentation taux CO2 dans l'organisme jusqu'au seuil de rupture de l'apnée, s'accompagnant de désordres neurologiques). On y retrouve la théorie du Yin-Yang. La morale est aussi très présente par l'élévation en grade par le biais de bonnes actions discontinues (30 pour évoluer d'un stade, 1 200 pour devenir immortel), la moindre erreur et on recommence tout depuis le début - Game over, some player shoot again - ou - ゲームオーバー - 
 
Confucius (nom donné par les Jésuites à Maître Kong) est un philosophe chinois (551 - 479 av J.C.) qui a profondément marqué la pensée chinoise au point que ses enseignements furent érigés en religion d'Etat sous la dynastie Han jusqu'au XXe siècle. Sa naissance est auréolée de mysticisme. Cependant Confucius ne s'est jamais présenté comme un maître à penser mais comme un éducateur ayant pour mission de développer esprit critique et réflexion personnelle.
Le respect des maîtres obligeait en retour la protection de ces derniers vis-à-vis des populations les plus défavorisées. Si la critique des puissants était dans l'ordre naturel des choses, cette dernière a eu pour conséquence la chasse aux frondeurs notamment sous l'impulsion des adeptes et des dirigeants d'obédience taoïstes.
Confucius a cherché à développer une morale positive avec l'homme au centre des débats, mais sans jamais faire mention des morts et des esprits. En celà, on ne peut qualifier cette morale de religion.
Le syncrétisme avec le taoïsme et le bouddhisme a quelque peu modifié la donne avec l'apparition d'un culte "plus empreint de spiritualité".
NB : Le Taïpei Confucius Temple est fermé le lundi soir  !
Photos du Taipei Confucius Temple et du Dalongdong Baoan Temple en plein couloir aérien et des bouddhas à mettre dans son salon ...
Photos du Taipei Confucius Temple et du Dalongdong Baoan Temple en plein couloir aérien et des bouddhas à mettre dans son salon ...Photos du Taipei Confucius Temple et du Dalongdong Baoan Temple en plein couloir aérien et des bouddhas à mettre dans son salon ...
Photos du Taipei Confucius Temple et du Dalongdong Baoan Temple en plein couloir aérien et des bouddhas à mettre dans son salon ...Photos du Taipei Confucius Temple et du Dalongdong Baoan Temple en plein couloir aérien et des bouddhas à mettre dans son salon ...
Photos du Taipei Confucius Temple et du Dalongdong Baoan Temple en plein couloir aérien et des bouddhas à mettre dans son salon ...Photos du Taipei Confucius Temple et du Dalongdong Baoan Temple en plein couloir aérien et des bouddhas à mettre dans son salon ...

Photos du Taipei Confucius Temple et du Dalongdong Baoan Temple en plein couloir aérien et des bouddhas à mettre dans son salon ...

Expions nos fôtes

Derrière le temple dédié à Tao, on trouve un poêle encastré dans le mur d'enceinte ou les adeptes jettent des petits carrés de papier espérant s'absoudre de leurs fautes et/ou de leurs mauvaises actions et/ou pensées pour améliorer leur prochaine réincarnation.
Est-ce que ça marche ?
bouddhisme made in Taïwan

Ville de Tamsui, district de Taïpei

Visite de Tamsui

Tamsui (eau douce) est un endroit très chargé en Histoire. En effet, ce port de 130 000 habitants a toujours été le lieu de toutes les convoitises.
 
La première présence occidentale date de 1629, les Espagnols y établirent une colonie pour contrer la présence des Hollandais déjà présents dans le sud de Taïwan. Le bâtiment majeur qui témoigne de cette présence est le fort San Domigo surplombant la rivière Tamsui. Après avoir expulsé des Espagnols en 1641, les Hollandais le renforcèrent et le nommèrent Fort Anthonio (du nom du gouverneur de l'époque).  Jusqu'en 1661, les Hollandais ont favorisé l'immigration des chinois Han favorisant le développement économique des ressources locales.
 
En 1661, le seigneur Koxinga, pirate et général chinois, défait les Hollandais et les massacres de ces derniers se termina par leur décapitation. Koxinga n'a pas eu le temps de profiter de cette victoire puisqu'il est mort en juin 1663. Chef militaire particulièrement féroce, spécialiste de razzias particulièrement meurtrières, il est divinisé à Taïwan et des centaines de temples lui sont dédiés alors qu'en Chine, il n'est reconnu que comme personnage historique.
Enfin, Koxinga a amplifié la politique d'immigration et est aujourd'hui grandement responsable de la colonisation par les chinois Han de l'île avec la disparition des peuples autochtones. 
La dynastie des Qing s'y établit, installe un avant-poste militaire pour sa marine de guerre puis développe le port et l'ouvre au commerce international. Le premier hôpital a été installé sous l'impulsion du canadien Mackay, ainsi que le Collège d'Oxford.
En 1884, lors de la guerre sino-française, l'expédition militaire française avait été défaite (une des rares défaites dans ce conflit). En réalité les pertes étaient minimes de part et d'autres mais la portée de cette victoire chinoise était très symbolique, à tel point que les dirigeants chinois perdirent tout sens de la mesure malgré la médiation des anglais.
 
Il est à déplorer encore une fois les décapitations de 14 marins français par les chinois qui ont exposé les têtes sur la place du marché. Le culte de la déesse de la mer Matsu s'est développé la remerciant ainsi de son intervention "La déesse a été bonne pour mon peuple et gentil pour moi".
 
Fort San Domingo. Alignement de canons chinois, seul celui du fond, explosé est d'origine hollandaise. Place du gouverneur anglais. L'heure du Thé. Fuyou temple (culte de Matzu) et ses protecteurs. Le maison du Bhoutan : vente directe de bouddhas.Fort San Domingo. Alignement de canons chinois, seul celui du fond, explosé est d'origine hollandaise. Place du gouverneur anglais. L'heure du Thé. Fuyou temple (culte de Matzu) et ses protecteurs. Le maison du Bhoutan : vente directe de bouddhas.
Fort San Domingo. Alignement de canons chinois, seul celui du fond, explosé est d'origine hollandaise. Place du gouverneur anglais. L'heure du Thé. Fuyou temple (culte de Matzu) et ses protecteurs. Le maison du Bhoutan : vente directe de bouddhas.Fort San Domingo. Alignement de canons chinois, seul celui du fond, explosé est d'origine hollandaise. Place du gouverneur anglais. L'heure du Thé. Fuyou temple (culte de Matzu) et ses protecteurs. Le maison du Bhoutan : vente directe de bouddhas.
Fort San Domingo. Alignement de canons chinois, seul celui du fond, explosé est d'origine hollandaise. Place du gouverneur anglais. L'heure du Thé. Fuyou temple (culte de Matzu) et ses protecteurs. Le maison du Bhoutan : vente directe de bouddhas.Fort San Domingo. Alignement de canons chinois, seul celui du fond, explosé est d'origine hollandaise. Place du gouverneur anglais. L'heure du Thé. Fuyou temple (culte de Matzu) et ses protecteurs. Le maison du Bhoutan : vente directe de bouddhas.
Fort San Domingo. Alignement de canons chinois, seul celui du fond, explosé est d'origine hollandaise. Place du gouverneur anglais. L'heure du Thé. Fuyou temple (culte de Matzu) et ses protecteurs. Le maison du Bhoutan : vente directe de bouddhas.Fort San Domingo. Alignement de canons chinois, seul celui du fond, explosé est d'origine hollandaise. Place du gouverneur anglais. L'heure du Thé. Fuyou temple (culte de Matzu) et ses protecteurs. Le maison du Bhoutan : vente directe de bouddhas.

Fort San Domingo. Alignement de canons chinois, seul celui du fond, explosé est d'origine hollandaise. Place du gouverneur anglais. L'heure du Thé. Fuyou temple (culte de Matzu) et ses protecteurs. Le maison du Bhoutan : vente directe de bouddhas.

Balades de nuit

La nuit est le moment idéal pour se balader dans Taïpei et ses environs.
 
On n'est plus écrasé par la chaleur et le taux d'humidité qui sont particulièrement difficiles à supporter. Imaginez que vous vous promeniez toute la journée dans un hamman !
La population est plus détendue, déjà qu'elle est pas mal cool dans la journée. Et il y a ces gigantesques marchés de nuit ou tout le monde se retrouve. Ici encore on retrouve le mélange des plus riches avec les plus pauvres. Mais cela ne choque personne, puisque celui qui conduit la Ferrari flambant neuve bénéficie d'un karma favorable grâce à ses bonnes actions accomplies dans les vies antérieures. A l'inverse, celui qui dort sur les cartons aujourd'hui ne pourra qu'espérer améliorer sa conditions que dans ses vies futures et encore sous réserve d'accomplir une multitude d'actions positives en s'achetant des mérites. Ce conditionnement empèche toute jalousie, d'autant plus que la jalousie étant une pensée négative dégraderait votre karma.
 
Ce système est assez pratique puisqu'avec ces croyances, toute tentative de révolte ou de syndicalisme est vaine. On ne peut lutter contre les principes religieux en vigueur.
 
Il y a une diversité d'acitivités dans ces marchés de nuit, rien à voir avec les souks. Tout est démultiplié. Les photos que j'ai rapportées sont des moments qui m'ont fait sourire :
le vendeur de portefeuille ininflammable : mais à quoi peut bien servir un portefeuille qui résiste aux flammes ?Je me suis posé la question ? le vendeur avait l'air amusé en me voyant photographier sa prestation...
Mais oui suis-je bête, c'est tout simplement pour les candidats à l'immolation. Je pense tout particulièrement à la spécificité des moines tibétains qui ont une fâcheuse tendance à s'immoler - petite précision au passage sur ce phénomène : en France on décompte 25 suicides par immolations, chez les moines tibétains on compte 140  cas ou tentatives  depuis 2009, soit 23 cas annuels, je vous laisse réfléchir - .
Autre avantage de ce type de portefeuille, désormais on pourra le récupérer après la crémation du moine ou du lama et le présenter comme relique sacrée. Décidemment je ne respecte rien !
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan

Toujours dans la déconne :

  • j'ai particulièrement apprécié le vendeur de glaces-sexe. Il y en avait pour tous les goûts et les couleurs et son suce-sexe n'est pas une légende. La preuve ces jeunes consommateurs qui semblent particulièrement apprécier la taille.
  • En reprenant le métro, en face du quai ou je me tenais, une publicité très subjective attira mon objectif : une femme grassouillette allongée au milieu de poulets cuits en vis-à-vis d'une belle blonde au milieu de pommes. Je n'ai pas bien compris le message ? Après avoir mangé la brune grassouillette nourrit aux poulets aux hormones, on aurait en dessert une tarte aux pommes ? 
    Bref le mesage n'était pas explicite ... ce qui est normal quand on voit ce que pensent les chefs religieux bouddhistes de la femme ... celà se ressent dans la pub.
  • Et pour me remettre de mes émotions de la soirée, bouddha me montra le chemin du haut de son immeuble de 30 étages. Il m'a même laissé son numéro. Cool le mec.
bouddhisme made in Taïwanbouddhisme made in Taïwanbouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan

à suivre ...

bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
bouddhisme made in Taïwan
Lire la suite

Les bouddhistes à Paris ...

10 Février 2015 , Rédigé par L'auteur Publié dans #actualités bouddhistes, #bouddhisme taiwan, #bbouddhisme bussy saint georges, #charlie hebdo, #géopolitique bouddhisme, #propagande bouddhiste

Les bouddhistes à Paris ...

... mauvais remake du Film "les Chinois à Paris" de Jean Yanne

Si l'on rapporte la proportion de la population d'obédience bouddhiste à la région parisienne, on devrait trouver environ 145 à 150 000 personnes pratiquantes.

Voici la liste non exhaustive des temples sur Paris :

http://www.centrebouddhisteparis.org/Le_Centre/liens/autres_centres_bouddhistes.html

  • Centre Culturel Tibétain Dzogchenpa, 12 rue des Haudriettes, 75003 Paris, 06.20.56.58.80
  • Karma-Ling, 55 rue Quincampoix, 75004 Paris, 01.42.71.44.86
  • Centre zen (école du cœur infini), 56 rue Quincampoix, 75004 Paris.
  • Dakshang Lodreu Thaye Ling, 55-57 rue Quincampoix, 75004 Paris, 01.46.48.85.89
  • Yungdrun Bön, 2 rue de Blainville, 75005 Paris, 01.43.21.03.66
  • Institut Guépèle, 102bis-104 rue de Vaugirard, 75006 Paris,
  • Mahamuni, 10 rue Mabillon, 75006 Paris, 01.45.42.73.00
  • Thar Deu Ling - le Forum, 104 rue de Vaugirard, 75006 Paris
  • Padma Ling, 69 av La Bourdonnais, 75007 Paris, 01.45.51.46.39
  • Amitabha France, 21 av Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris, 01.42.89.00.27
  • Centre bouddhiste Kadampa Shakyamouni, 71 rue de Monceau, 75008 Paris, 09.81.92.47.12
  • Centre bouddhiste Triratna de Paris, 25 rue Condorcet, 75009 Paris, 01.44.53.07.31
  • Centre Kalachakra, 5 passage Delessert, 75010 Paris, 01.40.05.02.22
  • Centre Shambala, 23-25 rue Titon, 75011 Paris, 01.43.73.65.77
  • Dojo Zen de Paris, 17 rue Keller, 75011 Paris, 01.48.05.47.43
  • Kagyu Dzong, route de la Ceinture du lac Daumesnil, 75012 Paris, 01.43.41.54.48
  • Zen Kwan Um, 35 rue de Lyon, 75012 Paris, 01.44.87.07.70
  • Union Bouddhiste Européenne, 4 place Albert Londres, 75013 Paris
  • Association Zen International, 175 rue de Tolbiac, 75013 Paris, 01.53.80.19.19
  • Institut d'Études bouddhiques - IEB, 29 boulevard Edgar Quinet, 75014 Paris, 01.83.96.92.38
  • Karma Dechen Ling, 10 rue Crevaux, 75016 Paris, 01.53.70.98.21
  • KTT Yoga Dharma, 88 bd Murat, 75016 Paris, 01.47.43.16.41
  • Ngor Ewam Kunzang Ling, 8 cour Saint-Pierre, 47bis avenue de Clichy, 75017 Paris, 01.42.93.48.57
  • Asso Connaissance du Bouddhisme Tibétain, cour St Pierre, 47bis avenue de Clichy, 75017 Paris, 01.42.93.48.57
  • Centre de méditation Kalachakra, 6 rue Baron, 75017 Paris, 01.42.29.71.25
  • KTT, 32 bd de Ménilmontant, 75020 Paris
  • Union des Bouddhistes de France (UBF), BP 240, 75770 Paris Cedex 16, 01.42.77.86.17
  • Institut Gandèn Ling, Chemin de la Passerelle, 77250 Veneux-les-Sablons, 01.64.31.14.82
  • Association bouddhisme Khmer, 101 bd de la République, 77420 Champs-sur-Mame, 01.60.06.44.98
  • Thar Deu Ling - le Noirhard, rue du Bel Air, 77500 Chelles, 01.64.26.20.18
  • Centre tibétain Drikung Kagyu, 19 rue Eridan, 91100 Villabé, 01.60.86.26.13
  • Truc Lam Thien Vien, 9 rue de Neuchatel, 91140 Villebon-sur-Yvette, 01.60.14.58.15
  • Pagode Tihn Tam, 2 rue des Bois, BP24, 92310 Sèvres, 01.45.07.10.97
  • Pagode Khanh Anh, 14 av Henri-Barbusse, 92220 Bagneux, 01.46.55.84.44
  • Rigpa, 6 bis rue Vergniaud, 92300 Levallois-Perret, 01.46.39.01.02
  • Dhammachakra, 25 rue de la Courneuve, 93000 Bobigny, 01.48.35.11.39
  • Dana, 22 av Pasteur, 93100 Montreuil, 01.49.88.91.65
  • Maison de l’Inspir, 7 allée des Belles Vues, 93160 Noisy-le-Grand, 09.51.35.46.34
  • Centre Bouddhique International, 7 rue Firmin Bourgeois, 93350 Le Bourget, 01.48.35.22.49
  • Pagode Vat Khemaram, 16 rue Saint-Simon, 94000 Créteil, 01.42.07.85.60
  • Centre Détchène Eusel Ling, 12 rue Paul Vaillant-Couturier, 94140 Alfortville, 01.48.93.64.87
  • Centre Bouddhique Drikung Kagyu Rinchen Pal de Saint-Maur des Fossés, 74 avenue du Bac, 94210 La Varenne Saint-Hilaire, 01.43.97.07.54
  • ABLT Tinhdô Dao Trang, 6 rue des Martinets, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, 01.46.71.35.15
  • Hoa Nghiem, 20 avenue Jean-Jacques-Rousseau, 94290 Villeneuve-le-Roi, 01.45.97.17.03
  • Pagode Linh Son, 9 av Jean Jaurès, 94340 Joinville-le-Pont, 01.48.83.75.47
  • Fo Kuang Shan/IBPS Paris, 105 bd de Stalingrad, 94400 Vitry-sur-Seine, 01.46.71.99.80
  • Quan Am, 20 rue des Frères Petit, 94500 Champigny-sur-Marne, 01.48.86.66.68
  • Pagode Bouddhametta, 44 av Villeneuve-Saint-Georges, 94600 Choisy-le-Roi, 01.48.90.91.35
  • Pagode Dharmabirom, 5 rue Rouget-de-Lisle, 94600 Choisy-le-Roi, 01.48.92.16.37
  • Pagode Watt Sissatanak, 99 rue du Général de Gaulle, 95320 Saint-Leu-la-Forêt, 01.39.95.81.00
  • Pagode Wat Veluvanarama, 8 av des Charmettes, 95400 Villiers-le-Bel, 01.39.85.67.94

Grosso modo on se retrouve avec 50 centres "importants" sans tenir compte des salles plus ou moins disséminées chez des adeptes ou des associations dites "religieuses".

Donc, en moyenne chaque centre regroupe 3 000 fidèles. Je dis bien en moyenne, parce que certains sont beaucoup plus importants et ambitieux que d'autres, juste une échelle d'égo !

Alors comment une communauté de 3 000 personnes peut s'offrir un temple comme celui du Fo Guang Shan à Bussy-Saint-Georges ? Une estimation monterait à 16 millions d'euros dépensés pour sa construction, soit une participation de 5 334 € par adepte, soit 20 000 € par famille; ce qui est absurde.

source : http://www.marketing-chine.com/chine/les-10-raisons-du-succes-des-chinois-en-france

source : http://www.marketing-chine.com/chine/les-10-raisons-du-succes-des-chinois-en-france

Esplanade des religions, Bussy-Saint-Georges

"Sur les ruines de notre passé se construisent les nouvelles spiritualités" (l'auteur)
 
 
le Disneyland des curés (Charlie Hebdo 1-8-12)
Temple Fo Guang Shan

http://fr.ibps.fr/

Je sais le raccourci "chinois-bouddhistes" est grossier mais même si cette population réussit financièrement plutôt pas mal, on voit que le montant estimé des dons n'explique pas tout. Il y a forcément de l'argent qui vient d'ailleurs. On parle d'un financement externe à hauteur de 90 % pour ce temple, ce n'est pas rien. D'autant plus que la construction d'un deuxième temple est bien avancée ...

Cela représente beaucoup d'argent !

Les bouddhistes à Paris ...

Diaporama du temple Fo Guang Shan à Bussy-Saint-Georges. Tous les symboles du bouddhisme sont présents : démesure du bâtiment qui serait le plus grand temple en Europe, rigueur quasi militaire, organisation au cordeau : salles de classes, salles de méditations, salles de prières, réfectoires, chambres pour méditants, accueil chaleureux mais sécurité omniprésente. L'organisation se présente comme "bouddhisme humaniste" mais selon la définition trouvée sur Wiki ...

"

L’humanisme est un courant culturel européen, trouvant ses origines en Italie, principalement autour de Florence, qui s'est développé à la Renaissance. Renouant avec la civilisation gréco-romaine, les intellectuels de l'époque manifestent un vif appétit de savoir (philologie notamment). Considérant que l’Homme est en possession de capacités intellectuelles potentiellement illimitées, ils considèrent la quête du savoir et la maîtrise des diverses disciplines comme nécessaires au bon usage de ces facultés. Ils prônent la vulgarisation de tous les savoirs, dont religieux ; la parole divine doit être accessible à toute personne, quelles que soient ses origines ou sa langue (traduction de la Bible en langue vernaculaire par Érasme en 1516).

Ainsi, cet humanisme vise à diffuser plus clairement le patrimoine culturel. L’individu, correctement instruit, reste libre et pleinement responsable de ses actes dans la croyance de son choix. Les notions de liberté ou libre arbitre, de tolérance, d’indépendance, d’ouverture et de curiosité sont, de ce fait, indissociables de la théorie hum
aniste classique.

"

... je ne vois pas trop d'humanisme quand tout le monde se prosterne devant le bouddha de 8 tonnes quand même !

Pour être sûr de ne pas louper le temple, des panneaux indicateurs sont posés dans toute la ville.

Ces temples font partie d'un réseau de près de 2 000 temples sur notre terre ... dont le plus grand, le plus démesuré est à Taïwan, construit pour la modique somme de 150 000 000 de dollars (à vérifier) et avec un bouddha culminant à 100 mètres de hauteur, rien que çà !

le nouveau temple en construction ...

le nouveau temple en construction ...

Pagode Wat Velouvanaram

watlaobussy.com

Plus "soft" cette pagode se situe juste après le temple taïwanais. Une maquette montre le projet final. Pour le moment, il y a beaucoup de boue.

Pas de panneau routier mais un rond point avec une statue de têtes d'éléphants, ce dernier ne se retrouve pas dans "La France moche : les ronds-points les plus laids", Le Point.fr - Publié le 31/10/2013.

Lors de mon passage, une jeune femme blonde s'essayait à la prosternation ...

L'entrée du temple est gardée par deux lions qui veille à la destruction des ruines du passé.

Les bouddhistes à Paris ...
Les bouddhistes à Paris ...
Les bouddhistes à Paris ...

«Plutôt qu’une spécialité culinaire ou un énième festival de jazz, Bussy Saint-Georges va disposer d’une vitrine originale : la cohabitation religieuse.», voilà ce qu'écrivait Témoignage Chrétien le 30/12/2011.

le 3/2/2015, la réalité est bien différente.

Ok les bouddhistes sont arrivés les premiers avec leurs temples, suivi de la mosquée (http://www.mosqueedebussy.fr), mais en guise de centre culturel juif, il n'y a qu'un poteau arraché et jeté à terre dans un terrain vague. Cela jette un froid.

C'est ça ce qu'on appelle "Pluralité religieuse" ?

Lire la suite

Bouddhisme à Taïwan : 15 jours pour comprendre une situation complexe

26 Mai 2014 , Rédigé par L'auteur Publié dans #bouddhisme taiwan, #temples bouddhistes, #développement bouddhisme

Bouddhisme à Taïwan : 15 jours pour comprendre une situation complexe

Situation au combien complexe. Le bouddhisme au coeur de ses contradictions et de son expansionnisme.

Modernité, traditions, syncrétisme, démons, déïtés ... un joyeux mélange de tout, du moment que ça profite, il n'y a pas de mal à vénérer bouddha et koxinga.

Lire la suite